février 8, 2020 Maroc Pas de commentaire

Voici les 3 formules des crédits proposées

Jeunes porteurs de projets. Le ok est donné. Depuis le mardi 4 février, certaines banques ont déjà commencé à étudier les demandes de crédits des jeunes entrepreneurs dans le cadre du Programme intégré d’appui et de financement des petites et moyennes entreprises et des jeunes porteurs de projets.

Dans ce sens, Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration, a annoncé que le lancement du nouveau programme intégré d’appui et de financement des petites et moyennes entreprises et des jeunes porteurs de projets, est opérationnel depuis le mardi 4 février pour certaines banques.

Lundi dernier, à Rabat, le ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration, a présidé la cérémonie de signature de l’accord entre les banques et la Caisse Centrale de Garantie (CCG) concernant le Programme intégré d’appui et de financement des entreprises.

Cette cérémonie a eu lieu en présence du Gouverneur de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, de la présidente du Fonds Hassan II pour le développement économique et social, Dounia Taarji, et du vice-président du Groupement Professionnel des Banques du Maroc (GPBM), Mohamed El Kettani.

A cette occasion, le ministre des finances a déclaré que « un montant de 8 milliards de dirhams a été alloué à ce programme, dont deux milliards de dirhams fournis par le Fonds Hassan II pour le développement économique et social, afin de soutenir les jeunes porteurs de projets dans le monde rural ».

Rappelant que « le taux d’intérêt appliqué sur les prêts accordés à ces projets est de 2% pour le monde urbain et de 1,75% pour le monde rural », le ministre a affirmé que les dispositifs des accords serons mis en place, et qu’il s’agisse de 3 formules de crédits qui seront octroyés aux jeunes bénéficiaires.

3 formules :

  1. DAMANE INTELAK : un produit de garantie dédié aux auto-entrepreneurs, aux porteurs de projets et aux TPE ;
  2. DAMANE INTELAK AL MOUSTATMIR AL QARAWI : un produit de garantie adressé aux exploitations agricoles, aux TPE, les porteurs de projets et les auto-entrepreneurs du monde rural ;
  3. START-TPE : un produit de financement sous forme d’une avance remboursable après 5 ans d’activité, sans intérêts et sans garantie demandés. Ce modèle est destiné aux TPE, aux porteurs de projets et aux auto-entrepreneurs.

En guise de conclusion, Benchaâboun a souligné qu’une conférence de presse sera organisée dans les jours à venir en présence de toutes les parties qui participent à ce programme, notamment le ministère de l’Intérieur, les Centres Régionaux d’Investissement et la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) afin de mettre en lumière leurs rôles dans ce programme.

Écrit par Rédacteur